Quelque part entre la mainstreamisation
de la street culture, la fashionisation de la culture hip hop, le règne absolu d’Instagram et le mélange des genres de plus en plus prononcé entre haute couture et streetwear, se trouve Virgil Abloh, papa d'Off White, ex-collègue de Kanye West, nouveau directeur artistique de Vuitton, auteur des collab’ les plus prisées des deux dernières années, designer, ancien étudiant en archi et génie civil… ah oui, il est aussi DJ, illustrateur
et conférencier. 
Si vous en voulez encore,
voilà les ++ de Virgil Abloh. 

La photo culte

01.

2009. Kanye West emmène Virgil et son crew à la Paris Fashion Week. Prise à la sortie du défilé Comme des Garçons, cette photo est devenue un symbole. D’abord parce qu’elle a fait rire beaucoup de monde, à commencer par les créateurs de South Park qui se sont fait une joie de la parodier. Puis parce qu’elle était prophétique. Cette bande de Mavericks n’était pas venue pour exciter les paparazzi :
10 ans plus tard, West, Abloh et Don C (à gauche sur la photo) dominent la mode et la street culture.

Virgil le multitasker

02.

Plutôt que de fuir le chaos ambiant de son époque, Abloh l’embrasse sur la bouche, gérant 30 projets à la fois et passant sa vie dans l’avion (plus de 300 vols par an). Son bureau, c’est son téléphone portable. Durant la PFW 2019, il a présidé aux défilés Off White et Vuitton donc, mais aussi enchaîné les conférences, les DJ sets et alimenté son Insta. Le plus fou dans la façon qu’Abloh a de se servir de son époque plutôt que de la laisser le manipuler, c’est sa propension à l’ouverture. Abloh est un artiste open source. Vous pouvez même consulter son Google Agenda sur son site internet et l’ajouter au vôtre.

Quand on lui demande s’il est plutôt designer, DJ, architecte ou musicien, Abloh répond timidement qu’il n’est “personne”. Il admet se sentir l’élève de Kanye West, Pharell ou Basquiat mais se considère comme “un assistant de ceux qui étaient là avant [lui]”. Une humilité qui l’a servi lorsqu’il n’a pas hésité à devenir stagiaire chez Fendi en 2009, avec son copain Kanye. Une bonne idée puisque c’est là qu’il s’est fait remarquer par Michael Burke, le désormais CEO de Vuitton.

Virgil le stagiaire

03.

Virgil l’intellectuel

04.

Abloh est avant tout un intello. Un vrai. Architecte de formation et puits de culture quand il s’agit d’évoquer l’histoire de l’art, il ne manque pas de critiquer la street culture dont il est aujourd’hui le pape. “Ce qu’il manque, c’est un discours. Qu’il soit critique, instructif ou motivant [...]. Ne sois pas juste un consommateur”, disait-il début 2018 au site Hypebeast. “Le design c’est juste du design, ça reste sur la table. Avec un rationnel et une pensée, le design acquière de la valeur.” Une réflexion qui n’a pas échappé aux temples traditionnels du savoir, puisqu’Abloh est l’auteur de conférences à Harvard, à Columbia et à la Rhode Island School of Design, au cours desquels il articule brillamment sa vision du mouvement qu’il incarne.

Comme c’est souvent le cas chez les surdoués touche-à-tout, Virgil ne perd pas de temps à se définir. Ce qui lui permet, en plus du reste, d’être DJ. Pas enchanté par la night scene electronic US, Flat White (son nom de scène) a surtout travaillé dans les clubs hip hop, avant de s’exporter en Europe pour des sets plus éclectiques. Comme lui.

Virgil le DJ

05.

Virgil l’interprète

06.

Si Abloh réussit autant à pénétrer la culture du moment, c’est parce qu’il réinterprète en permanence les classiques, comme l’a prouvé la plus mythique de ses collab’, The Ten x Nike. L’idée était simple : laisser Abloh réinterpréter dix des modèles de Nike les plus cultes. Résultat : un succès immense et une vraie preuve de la méthode Abloh : déconstruire pour reconstruire. Ses Nike sont découpées puis recousues et, surtout, pas totalement terminées. Laisser les choses non finies, ne pas prétendre avoir toutes les réponses, ne pas chercher la perfection : voilà la vraie philosophie d’Abloh.

On l’a bien compris, Abloh puise son inspiration dans son multitasking. Echo d’une always on generation, individu libre et indépendant refusant catégoriquement les cases, Abloh n’est pas le seul polymathe talentueux à suivre. Blondey Mc Coy, par exemple, pourrait bien être the next big thing. Skateur, mannequin, designer et artiste, il a déjà plus de 200k followers sur Instagram, un e-shop sans cesse dévalisé, des articles dans Vogue et même une place parmi le rooster de mannequins inattendu·e·s de… Virgil Abloh.

Le prochain Virgil ?

07.

Virgil en une phrase

08.

Un être humain devrait être capable de changer une couche, planifier une invasion, tuer un cochon, naviguer en bateau, dessiner un immeuble, écrire un sonnet, équilibrer un budget, construire un mur, conforter les mourants, recevoir des ordres, donner des ordres, coopérer, agir seul, résoudre des équations, analyser un nouveau problème, utiliser du fumier, programmer un ordinateur, cuisiner un bon repas, se battre efficacement, mourir avec panache. La spécialisation existe pour les insectes.

Robert A. Heinlein, écrivain américain